Le Sac en Cuir Bleu


Si vous dîtes assez souvent que vous faîtes de la couture, vous recevrez parfois des cadeaux.
Antoine fait des gants de fauconniers avec des chutes de cuir récupérées chez un sellier et je lui disait que je cherchait du cuir bleu électrique. Il avait de la vachette "bleue pas très électrique" qu'il ne pouvait pas utiliser parce que pas très historique et il m'en a fait parvenir.
Franchement, cette couleur pas très franche, un peu lavande, ne me plaisait pas. J'ai donc demandé si je pouvais teindre, non. Le cuir était si épais, je pensais que ma machine ne pourrait pas le coudre, alors je me suis renseignée à ce propos aussi. Puis mon frère m'a envoyé un tissu que j'avais fait livrer chez lui aux US et comme il allait très bien avec la vachette, j'ai commencé mon aventure dans la fabrication d'un sac en cuir.
Une couturière maison n'est pas franchement équipée pour le travail du cuir, j'ai donc dû passer à la case quincaillerie en plus de l'obtention d'une aiguille spéciale cuir et de fil solide pour la machine : un cutter et des lames, un petite plaque de verre, un aiguisoir à couteaux, un marteau, de la colle, un briquet et il se peut que vous ayez besoin d'un paumelle et d'un grosse aiguille (pas moi).


J'ai fait des tests avec des restes. Test 1 est parti chez ma nièce et test 2 chez ma filleule.


J'ai fait la doublure, inséré les aimants.


Et j'ai passé un après-midi entier a scier doucement les marges de couture avec une petite lame! 


Voyez-vous, c'est comme ça que font les pros pour réduire les épaisseurs sauf qu'ils ont une machine. Gardez vos découpes et entraînez-vous dessus parce que c'est assez facile en appuyant un petit peu fort de traverser le cuir. Avant de coudre les pinces, on m'a conseillé de donner bon coup de marteau pour amincir temporairement. N'utilisez pas la marche arrière de la machine, faîtes un noeud et chauffer le un peu avec le briquet pour le sceller.
Même en faisant tout ça ma pauvre machine moyenne gamme à souffert. Si votre machine est tout en plastique, préparez votre travail et aller chez un cordonnier.


J'ai même sorti un trucmuche dont je ne me sers jamais pour faire les surpiqures parce que j'avais besoin de mes 2 mains pour aider la machine.
La prochaine fois que ça me prend de coudre du cuir, je vais aller visiter quelqu'un équipé parce que je ne suis pas certaine que ma machine a survécu! Je vais aussi me renseigner sur plier les épaisseurs et l'influence sur la doublure, car ici, elle est bien trop grande.


Vous pouvez voir à l'intérieur que ma Singer n'a pas aimé. Je pense aussi que c'était une mauvaise idée de vouloir des pinces qui ont ajouté une difficulté pas vraiment nécéssaire. Il faudra simplifier!


Voilà! Même avec ses défauts, qui lui donne l'allure d'une première robe, je l'aime beaucoup.
C'est juste la bonne taille pour y mettre clés, téléphone, porte-feuille et porte-monnaie, c'est un des avantage d'avoir un fils qui grandit, il peut trimbaler son barda tout seul!
Et finalement, j'aime la couleur qui va super bien avec à mes nouvelles chaussures!



3 commentaires :

  1. Quel talent Carmen.... Mille Bravo!

    RépondreSupprimer
  2. Il est top ton sac carmen.Bravo bravo
    Aurélie

    RépondreSupprimer
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...