Le Manteau de Carmen EP14 - Le Col Tailleur



On s'essoufle un peu? C'est normal. 
On est presque au bout mais il reste encore pleins de petits gestes à effectuer et c'est le moment ou personnellement je fatigue un peu quand je fais un manteau. 
J'avais beaucoup d'admiration pour les gens qui écrivent des livres de couture et j'ai maintenant beaucoup d'admiration pour les gens qui font des tutoriels clairs et détaillés. Moi j'ai l'impression d'être brouillon. Mais, si vous préférez les photos aux illustrations, ce billet est pour vous.
Vous avez déjà monté un col tailleur et vous préférez l'autre méthode parce que vous la maitrisez, faîtes, faîtes. Peu importe la méthode, l'important c'est le résultat. Moi j'aime cette méthode parce que je la trouve simple et elle me réussit bien, mais absolument rien ne vous empêche de faire comme vous voulez.
Si vous avez décidé de faire des surpiqûres, oubliez toute l'information sur les coutures de bascule, ou couture mortes, ou sous-piqûres, vous l'utiliserez une autre fois. 


Première couture, assembler la doublure au manteau. 


Le point de cassure est là. Sur l'endroit, mettez une petite épingle à la hauteur du cran pour savoir exactement où passer de l'autre côté.


Sans avoir repassé au préalable, commencez votre couture de bascule côté manteau puis, 1cm avant l'épingle, cousez dans la couture sur 2cm en prenant soin de basculer les marges de couture vers la doublure, passez du côté parementure et terminez la couture.


À l'endroit, ça ressemble à ça.


Et à l'envers, ça ressemble à ça.


Dégarnir en dégradé, c'est important, ça va vous aider à faire vos boutonnières. Pressez à mort, pattemouille, vapeur et tout le toutim. Laissez refroidir. 


Vous voyez ici la couture de bascule sous le revers et sous la parementure qui plaque la couture à l'intérieur et la rend invisible à l'extérieur.


Je vous le rappelle parce que j'ai fait l'erreur assez de fois, dessous de col sur manteau et col sur doublure.


Il nous reste une petite couture et un cran à faire pour fermer tout ça. 


Je vous invite à vous référer au bouquin les illustrations sont plus propre hihi!


À l'intérieur du col, on presse bien et on crante. 


C'est le moment de marquer le pli du revers, indiqué par la ligne qui rejoint le cran de bascule sur l'illustration ci-haut. 
Voilà, voilà! Il reste la doublure à fixer, le ourlet, les boutonnières et les boutons et on pourra sortir dans la rue!
Bonnes coutures.

/

I am making a coat for myself out of the book I just wrote. It's only available in French so I won't translate whole posts. We are attaching the notched collar, let me direct you to this excellent Threads article to use this method.



Le Manteau de Carmen EP13 - Presser

Patte de poche



Dans le livre, je vous indique que pour faire un beau manteau il faut presser beaucoup, sans imprimer les marges de couture sur l'endroit ou sans lustrer la matière. Je vous indique que les cuillères en bois, les baguettes chinoises, des bandes de bristol, la pattemouille, les coussins, les torchons vont vous aider, mais je ne vous montre pas comment...

Coutures gansées
...voici donc quelques photos pour vous montrer la manière dont je place tout ça pour presser. Je dis bien presser parce que c'est le geste qu'il faut faire. On pose sa pattemouille, on presse avec un bon fer chaud, on donne un bon coup de vapeur si votre tissu le permet, on soulève le fer et on recommence plus loin. On attend que ça refroidisse avant de déplacer les morceaux pour ne pas déformer le tissu encore chaud. Si vous avez la joie de posséder une planche tailleur, c'est le moment de l'utiliser. On presse les pinces et les courbes sur une surface courbe.

Pince poitrine

C'est la partie la plus longue de la fabrication d'un manteau, armez-vous de patience mais ne lésinez pas sur le temps passé. Ça fait vraiment une très grosse différence.

Marges de la poche passepoilée
Presser ou repasser? On presse pendant la construction et on réserve le repassage aux vêtement terminés. Tant que tout n'est pas attaché ensemble et fermé, repasser risque de déformer votre ouvrage. 

Poche passepoilée
Il est où ce manteau jaune que personne n'a jamais vu? Il a été photographié pour la couverture puis, je l'ai offert à mon éditrice.

Couture dessous de manche, avant de poser la pattemouille
Certains tissus sont plus difficiles à presser que d'autres et prennent plus de temps. Il faut s'adapter à chaque matière. 

Ourlet de manche.
Eventuellement, après beaucoup de repassage et somme toute, pas énormément de couture, on a 3 pièces : le manteau, la doublure et le col ou la capuche.


On y est presque! Bonnes coutures!

/

I am making a coat for myself out of the book I just wrote. It's only available in French so I won't translate whole posts. This is the part where I try to impart good pressing practices for successful coatmaking.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...