Le Manteau de Carmen Ep2 - La doublure et l'entoilage

La vraie couleur c'est framboise.  /  The real color is raspberry. 
J'ai décidé d'être sage et de ne pas acheter de tissu.
Le dormeuil vert foret que je vous ai montré est un peu léger. J'ai donc choisi le tissé mohair chiné, un peu léger lui aussi mais qui se tient quand même mieux, pris chez Emmaüs.
J'ai aussi choisi une doublure assortie en Liberty que j'ai acheté dans un moment de déprime. J'ai peu de moments de déprime, mais c'est la seule explication que j'ai trouvé pour justifier cet achat. J'étais peut-être saoule? Peut-être, ça m'arrive, mais...

La bordure est violet dans la vraie vie. / The border is purple in real life.
... vous connaissez tous mon amour immodéré des tissus bordure. Un tissu bordure Liberty (Sarah Rachel C pour les fans) en solde, c'est magique non? Je n'ai pas pu résister. J'avais la ferme intention de le transformer en chemise Pucci.
Quand je l'ai reçu, je me suis dit que jamais je ne pourrais porter ça sans avoir l'air d'une retraitée en goguette. Je me suis rappelé que les retraitées en goguette ne s'habillent plus comme ça depuis 50 ans. Le projet est mort dans l'oeuf.

Dames pas retraitées du tout portant des imprimés Vera Pucci en 1964. /
Non retired ladies wearing Vera Pucci 1964 prints. 
Un peu honteuse d'avoir dépensé tout ce fric, même en solde c'est dispendieux, je l'ai remisé rapidement, en me disant et qu'il finirait certainement en nappe pour ma belle-mère ou un truc du même accabit, mais je ne déteste pas ma belle-mère à ce point. Bref, j'ai oublié qu'il existait. 
Avez-vous déjà "perdu" du tissu vous aussi?
Les grosses fleurs sont assorties à mon tissu et en évitant la bordure à la coupe, ça va être super joli. J'utiliserai la bordure pour d'autres projets, ici, on ne jette jamais la moindre petite chute de Liberty.

Vlieseline G770

Un petit mot sur l'entoilage.
J'ai à tout moment dans mon armoir sur l'étage spécifique dédié à l'entoilage, une trentaine de mètres dans 7 ou 8 références différentes. Quand je vous dit, testez votre entoilage... testez votre entoilage. On est super mal conseillé dans les magasins de tissus sur l'entoilage et trop souvent, on y trouve de l'entoilage de mauvaise qualité. Notre but en entoilant n'est pas de rigidifier le tissu, on cherche à le soutenir et à en garder ses belle propriétés. Si vous avez un doute, que c'est cartonné ou trop raide ou que vous ne tenez pas le même tissu une fois entoilé, fiez-vous à votre instinct, vous avez certainement raison.
Pour l'écriture du livre, la gentille Michèle de chez Freudenberg m'a envoyé plusieurs références et j'ai beaucoup aimé la G770. Comme il m'en reste, c'est ce que je vais utiliser.

J'ai les oeillets, il me manque du cordonnet et des boutons, je fais la version à capuche, mais ça ne va pas me stopper dans la fabrication du manteau, je verrai ça plus tard.

/

I am making a coat for myself out of the book I just wrote. It's only available in French so I won't translate whole posts. I have a couple of more technical posts coming up which I will translate. I am sorry for the inconvenience.

I chose the fabric from stash and found a long "lost" Liberty border print which, with a bit of fussy cutting ie removing the purple border, will be really pretty inside the coat.
I originally bought it on sale thinking I would make a splendid Pucci print like shirt, only to realize that nobody has dressed like this in 50 years and that it would make me look old and that I don't hate my mom-in-law enough to make her an ugly table cloth. So, not feeling good about having spent quite a bit of money on it, I buried the fabric and quickly forgot about it. Do you have long "lost" fabric like this? 





7 commentaires :

  1. Fabienne (fabienne.loisirs@gmail.com)26 août, 2018

    Merci pour ces explications !!
    une trentaine de mètre d'entoilage, sacré stock !
    Je suis d'accord, cela m'est arrivé d'être déçue par certains entoilages, maintenant je comprends mieux. Voici une grande difficulté pour les couturières débutantes de s'en sortir avec toutes ces références mais hélas, les mauvaises qualités vont être rédhibitoires.
    Bonne couture !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'habite loin de tout et il n'y a rien de pire que de démarrer un projet et de réaliser qu'on n'a pas le bon entoilage.
      Puis j'en amène toujours avec moi quand je donne des cours et j'offre l'entoilage approprié. Ce n'est pas rare que les couturières arrivent avec le mauvais entoilage qui leur a été conseilllé en magasin, ou un entoilage de mauvaise qualité.

      Supprimer
  2. Comme je suis contente de pouvoir suivre un de tes projets du début à la fin. J'ai hâte de voir ce que va donner la doublure. On a décidément les même goûts : j'adore les tissu à bordures et les chemises Pucci. Je crois que si j'avais eu ton tissu je serais même allée jusqu'à coudre la chemise. Tampis pour le look mamy en vacances!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allo,
      C'est pas dit que je ne le ferai pas... parce que avoir une chemise assortie à la doublure, tout d'un coup est devenu plus cool.

      Supprimer
  3. Oh que oui, j'approuve, on est mal conseillés sur l'entoilage. À mon Fabricville, ils ont mis récemment un kiosque à entoilage avec description des propriétés de chacun, ça m'aide plus dans mon choix. Comme toi, j'en ai en stock, mais pas autant de métrage. J'en garde 3 sortes: celui pour tricots, un tissé et un non tissé. C'est vrai que c'est pénible de manquer d'entoilage lorsque l'on commence un projet.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...