Orange Lingerie


Work In Progress
In my ever growing bucket list of all things sewing, taking a proper sewing class with a knowledgeable instructor has always been right up there. I too wanted to sit and chat and sew and learn. But what class? I am not a beginner anymore. I'm a damn good intermediate but not always, and I, though I would really appreciate the handwork that goes with a Khalje Couture class, don't live that life. I want to wear what I make and I'd probably be more comfortable sitting in with Janet Prey. Actually my dream class would be with Kathleen Fasenella and it would involve high end RTW pattern hacking, prepping, cutting like a professional and getting consistent results, but she doesn't teach people like me.
/
Dans ma liste de coutures à faire avant de mourir, prendre un vrai cours de couture avec un prof sérieux à toujours été en haut près du titre. Moi aussi je voulais m'asseoir et papoter et apprendre. Mais quelle classe? Je ne suis plus une débutante. Je suis plutôt niveau assez avancé, mais pas toujours, et bien que je suis certaine que j'apprécierais vraiment d'assister à un cours Haute Couture de Susan Khalje, je n'ai pas ce style de vie. Je veux porter ce que je fais et je serais probablement plus confortable chez Janet Prey. Ma classe idéale serait chez Kathleen Fasenella et j'y apprendrait comment coudre du prêt-à-porter de grande qualité en préparant mes patrons comme une pro, mais elle n'enseigne pas aux gens comme moi.

Ready To Wear

When I met Norma from Orange Lingerie in Paris last year, I thought hey there is a cool advanced class I could take, I truly don't know anything about bra making. As I was preparing my summer family trip to Boston, I inquired about taking a class and the deal was sealed. 
Anne-Marie from le Mani d'Oro, I have a secret sewing crush on her she is an admirable seamstress, as well as Leisa from A Challenging Sew came too. Leisa is another sewing hero of mine, she only makes the best using all the Haute Couture techniques and as a consequence makes true works of art.
I was in such good company!
/
Quand j'ai rencontré Norma de chez Orange Lingerie à Paris l'an dernier, je me suis dit: tiens, ça serait cool d'apprendre à faire un soutien-gorge, c'est quelque chose que je ne sais absolument pas faire et j'ai le niveau. En préparant mon voyage familial cet été, j'ai contacté Norma et on s'est mis d'accord.
Anne-Marie du Mani d'Oro, je l'admire en secrètement depuis des années, elle coud admirablement, et Leisa de A Challenging Sew sont venues. Contrairement à moi, Leisa ne fait que de la Haute Couture et ses réalisations sont des oeuvres d'art.
J'étais en si bonne compagnie!

Lunch!
First thing you do when you take a class is getting measured up and trying out bras, Marlboroughs to be exact, lots of them, in which I realized my instinct were right, I am no longer a C cup. I'm a DD! I have breast now and though not news, it was a shock! I have breasts I didn't ask for, that I don't really like and don't know what to do with. Damn you middle age!
I can see how you can loose your wits trying to fit bras by yourself because sizing is arbitrary and bra shapes are different from one country and or brand to the next. So I am relieved to have had expertise with that part. It's a huge time saver.
Once fitted, you start cutting and sewing following Norma's good guidance. She makes all this tiny delicate sewing seem so easy and in a way, it is, the sewing of the bra is not the hard part. 
You make your first bra on day one, which is kind of a trial run, you make changes to your pattern and you make a second one on day two. 
/
La première chose qu'on fait en arrivant chez Norma c'est de se mesurer et d'essayer ses échantillons de Marlborough. C'est là que j'ai réalisé ce que je soupçonnais depuis un moment, je ne suis plus un bonnet C Mais un DD. J'ai des seins que je n'ai pas demandé, que je n'aime pas et dont je ne sais que faire. Âge mûr de merde!
Je vois bien comment on pourrait perdre sa raison en essayant de trouver la bonne taille et les bons ajustements de soutien-gorge. Comme pour les vêtements, les tailles sont arbitraires d'un pays et ou fabricant à l'autre, les préférences de formes régionales, je suis super contente d'avoir eu de l'aide en la matière. Ça m'a économisé pas mal de temps.
Une fois la bonne taille trouvée, on coupe et on coud sous la supervision bienveillante de Norma. La couture ne m'a pas posé de problème à part que c'est vraiment tout petit et délicat.
Le premier jour, on fait un premier soutien-gorge qui nous sert de toile et après modifications au patron, on en fait un deuxième le lendemain.

Finishing Touch
I really really enjoyed my classes and made new friends and armed with my new knowledge, came back home, finished my bras and wore them everyday. I had no idea good support made you feel so amazing! I was starting to like my breasts, own them, accept them and now wanted to dress them up properly.
I was planning on making the kit I bought at Grey's Fabrics but I'm kind of a Plain Jane as far as underwear go, I don't really like Duoplex and I don't like lace, so the possibilities are not endless here. (I am actively looking for an alternative, so have bought kits from Bravo Bella, Elise Patterns and The Emerald Studio. I will tell you about it when I make them up.)
/
J'ai vraiment adoré le cours et je me suis fait des copines et armée de mes nouvelles connaissances, je suis rentrée, j'ai fini mes soutifs puis je les ai porté, tous les jours. Je ne connaissais pas le bonheur de se sentir soutenue et mise en valeur. J'ai commencé à aimer ma poitrine, à l'accepter et à vouloir l'habiller.
J'avais planifier de réaliser le kit que j'ai acheté chez Grey's Fabric à Boston, mais mes goûts en matière de sous-vêtements sont assez plan-plan, je n'aime pas la dentelle et je n'aime pas le Duoplex non plus, ça réduit grandement les possibilités. (Je cherche activement une alternative, j'ai acheté des kits chez Bravo Bella, Elise Patterns et The Emerald Studio. Je vous raconterai quand je les aurai faits).



In the meantime, Norma released a second bra pattern, the Boylston, which I saw at Ladybird's. You can make the Boylston out of any fabric with little or no stretch and I just made one out of Liberty scraps.
/
Entre temps, Norma a sorti un deuxième patron, le Boylston, que j'ai vu chez Ladybird. Comme je vous le disais, on peut faire le Boylston avec du tissu avec très peu ou pas de stretch et je viens tout juste d'en faire un avec des chutes de Liberty.


Long time readers of this humble blog will know what went through my mind that very minute, right? 
I can make bras to exactly match my numerous Liberty Fabric shoes! This amuses me to no end and I have the power to make it happen. Plain Jane no more!
Let the fun begin!
/
Les lecteurs de longue date de cet humble blog vont savoir tout de suite ce qui m'est passé par la tête n'est-ce pas?
Je peux faire des soutiens-gorge dans le même tissu que mes chaussures Liberty! Ça m'amuse vraiment beaucoup de savoir que j'ai le pouvoir de faire ça. Plus de plan-plan pour moi.
Que la fête commence!

ps Norma is now offering on demand two day workshops which I heartily recommend. They were a game changer for me. / Si vous êtes à Boston et que vous parlez anglais, vous pouvez passer 2 jours avec Norma vous aussi. 

The Costco-Liberty Shirtdress / Le Robe Chemise Costco-Liberty

Fresh sweet corn / Maïs doux tout frais
This dress is my official entry into The Refashioner's 2015 Get Shirty Community Challenge
I made it out of 2 half price $14,99cad XXL women's shirt I picked up at this den of consumerism that is Costco. Costco is the land of the big discount stuff/food, it's so overwhelming that I usually recoil from abundance and push the cart. But last time I was there, I zoomed in directly to this pile of Liberty shirts which I thought were a hallucination. None of them were my size, but I wanted the fabric really bad, so I picked two up.
/
Voici ma participation au challenge The Refashioner's 2015 Get Shirty.
Je l'ai fait avec 2 chemises femme XXL payées $14,99cad en solde à moitié prix chez Costco. Costco est une chaîne de magasin de vente en gros, au propre comme au figuré. En général, quand j'y vais, je suis tellement submergée par la taille et les quantités astronomiques que je conduis le caddy. Mais la dernière fois, j'ai vu tout de suite la pile de chemises Liberty croyant à une hallucination. Il n'y avait pas ma taille mais je voulait ce tellement ce tissu, que j'en ai pris deux.



After deciding that I would make a cool shirtdress, I unpicked meticulously and draped it directly on myself.... several times until I decided what would go where. This decision process is very long and hard to explain, but here is a breakdown, just in case you feel inspired.
/
Après avoir décidé que ça ferait une jolie robe chemise, j'ai méticuleusement décousu et j'ai moulé la robe directement sur moi...plusieurs fois, jusqu'à ce que je décide comment les pièces allaient s'emboiter. Ce processus de décision est long et difficile a expliquer, mais en voici la répartition au cas ou vous seriez inspirés.


Like every good Liberty fabric lover, no scraps were thrown away and I made an Orange Lingerie Boylston bra with the leftovers. The Boylston is specifically for low to no movement fabric, which opens up great possibilities.
/
Comme tous les amoureux de Liberty, j'ai gardé toutes les chutes et j'ai fait un soutien-gorge Boylston de chez Orange Lingerie. Le Boylston conçu est spécifiquement pour du tissu avec pas ou très peu de stretch, ça laisse pas mal de possibilités.


Being able to make a matching bra is pretty cool and super sexy (the very keen bra making peeps will immediately see that I had a slight fitting problem, which I have corrected since this racy late night selfie was taken). 
/
C'est vraiment super cool et vraiment sexy de pouvoir faire un soutien-gorge assorti (l'oeil de lynx expérimenté verra que j'avais un petit ajustement à faire, ce qui fut fait depuis le soir où j'ai fait ce selfie risqué).

I finished it today, look at that clever button detail. That should sway the judges don't you think?
Je l'ai terminé aujourd'hui, regardez le petit détail qui tue. Vous pensez que ça va faire pencher les juges?

Do you refashion? Refashioning is really fun. You learn just as much by taking garments apart as you do by constructing them. It will also free you from patterns pieces and help you be more creative. 
You should participate also because of the prize package, have you seen the prize package, it's just as overwhelming as Costco's! Get to it.
/
Est-ce que vous refaçonnez? C'est vraiment chouette. Vous apprendrez tout autant en décousant un vêtement qu'en en cousant un. Ça libère aussi, ça va vous sortir de vos pièces de patron et vous deviendrez plus créatifs. 
Vous devriez participer à ce concours aussi parce que le prix du gagnant est gigantesque, vous avez vu le prix? Il est digne d'un Costco! Allez cousez!





L'Été Indien

été indien
Soeurs / Sisters
Ce n'est pas encore l'automne, c'est le nom de la robe que j'ai photographié à Montréal en juin. Le 24 exactement en revenant de la parade de la St-Jean Baptiste. C'est pour vous dire comment je suis en retard pour vous montrer tout ce que je fais. 
Le patron est gratuit et disponible sur le site de Essais et Erreurs.
J'ai pas fait grand chose au patron lui-même... un FBA et une petite pince à l'emmanchure devant, je le fais direct maintenant je ne me pose plus la question. Le chambray à fleurs vient de chez By Sandra's Hand je lui ai acheté ce printemps lors d'un déstockage qu'elle a fait sur Instagram. Il y a vraiment beaucoup de polyester dedans alors j'ai doublé le corsage avec un voile de coton rouge. Je suis un peu douillette du polyester voyez-vous. 
Si je puis me permettre, je me suis trouvée assez brillante dans le montage de la doublure : j'ai l'ai cousu et sous-piqué aux emmanchures, cousu à la jupe en fourreau et j'ai bâti celle-ci au milieu devant et au col puis ai posé la patte de boutonnage et le col et c'est super beau et propre. 


L'Été Indien est un patron gentiment offert par La Vicomte de Boisjoly pour laquelle j'ai eu de la compassion pendant l'hiver car elle et quelques copines se sont retrouvées au centre d'un imbroglio juridique superflu que je ne souhaite à personne. 
Une gestion de crise malavisée de la part d'une créatrice de branding émotionnel à la gestion de relations publiques défaillante (un cas d’école si vous voulez mon avis) a créé du ressenti et de la méfiance dans la blogosphère française et j'ai assisté aux volées de nom de poisson avec stupeur. Des mois après, je n'arrive toujours pas à comprendre comment on peut tellement s'investir émotionnellement avec une marque vendant du style de vie pour en oublier toute bienséance et manquer de politesse à ce point. On passe des heures à enseigner à nos enfants à savoir raison garder et on la perd à la première occasion. (Je comprends qu'on s'investisse émotionnellement avec une personne et je ne critique pas les amis personnels de la créatrice de cette société qui l'ont défendu avec parfois beaucoup de tact et d'élégance, j'en ferais de même avec mes copines)
Curieuse de nature, doutant de tout et trouvant le modèle joli et estival, j'ai donc téléchargé le patron Été Indien pour vérifier si les connaissances de Mme en matière de patron sont suffisamment éclairées pour émettre des critiques sur le patronage des autres. Il était possible après tout que les démonstrations pédagogiques de La Vicomte aient été tout à fait improbables dans le sens mathématique du terme. Une vérification s’imposait.
Je n'ai jamais fait de robe qui n'a pas de petits défauts et celle-ci n'est pas différente mais je peux difficilement mettre ses compétences en doute, son travail est rigoureux, j'ai fait une très belle robe.
Le tombé du col est très étrange et "il rebique" à col ouvert. Quand le col est fermé, c'est bien, mais comme vous pouvez voir sur la photo du haut, j'ai l'air d'une matrone. Si jamais je fais une prochaine version, je corrigerai car je la porte col ouvert. 
Certaines annotations sur le patron ne respectent pas les conventions que je connais. J'ai l'habitude des patrons américains où on ne dit pas "résorber 9cm" pour les fronces mais on dessine des petits crans de montage sur le corsage et la ceinture pour les aligner. 
Il y a un déséquilibre entre le devant sans pince et l'arrière avec pince. Au porté, c'est étrange d'avoir tout ce tissu devant et moins de tissu derrière, mais une des raisons pour laquelle j'ai beaucoup de tissu devant est aussi parce que maintenant j'ai des seins (dont je ne sais que faire, sujet d'un prochain billet) et il faut que je leur fasse de la place alors je ne suis pas tout à fait prête à affirmer qu'il s'agisse d'une erreur de style. 
Elle est trop longue, mais tout est trop long pour moi.
Sinon, pas d'erreur d'alignement des pièces ou autres coquilles qui aurait pu me causer un mal de tête ce qui arrive parfois chez les indépendants. Je n'ai pas lu les instructions en détail puisque je les ai changées, mais elles avaient l'air claires. 
Je planifie déjà ma deuxième robe gratuite de chez elle et j’attends de voir avec impatience le résultat de son travail de fond sur son patron de base. Je ne voudrais surtout pas que ses déboires juridiques l’empêche de partager ses élucubrations qui sont très intéressantes. 
Je vous souhaite Mme La Vicomte, à vous et à vos compagnes de galère, une solution rapide à vos déboires et je continuerai à vous lire.

/

To make this French long story short for my English readers, something nasty happened in the French sewing blogosphere in the winter. There were rumours that a French indy pattern maker was selling carbon copies of existing patterns with instructions. Some peeps, set out to verify these rumours. Instead of doing a mea culpa and getting on with it, the pattern company chose to slap a take down notice and sue the whistleblowers for libel and go on with it. This created ressentment. The flaming war was epic and a dishonor and it created a suspicious climate which I still can't get over. None of this is pretty so I'll spare you. I haven't bought a French pattern since. 
In the light of recent events (Manning, Snowden, Assange and all) though, I tend to side with whistleblowers. So I decided to test the pattern making abilities of one of them to see if she knows what is it they are talking about. I made one of the free pattern she kindly provides.
I did make a nice dress which I wore all summer. They are still battling lawyers, I wish them well.







Sew Independant / Le Mois des Indés

Paquet 1 / Bundle 1

Je ne sais pas si vous avez vu ça... depuis quelques années des créateurs de patron organisent le mois des indépendants en septembre, Mari de chez Seamster à repris le flambeau et cette année ça commence super tôt!
Jusqu'au 12 août, vous pouvez acheter ces patrons super chouettes et 20% des fonds récoltés seront reversés à l'International Folk Alliance qui permet à des artistes d'exposer et de valoriser les arts traditionnels. 
On peut donner ce qu'on veut, mais en payant $25usd vous recevrez le top Sutton Blouse de True Bias, la jupe Cressida Skirt de Jennifer Lauren Vintage Patterns, la robe Sugar Plum Dress de Lolita Patterns, la robe Mississippi Ave Dress & Top de Sew House Seven et le pantalon Ultimate Trousers de Sew Over It.
Pour $32 vous recevrez aussi le blouson Cookie Blouson de Waffle Patterns et la robe Bonnell Dress by Dixie DIY.
Et pour $38usd  vous recevrez la robe Melissa Dress, Blouse & Skirt de Muse Patterns, le nouveau top Saltbox Top de Blueprints for Sewing et la nouvelle robe Sorrel by Seamster Sewing Patterns en avant première.
Les 10 personnes qui donneront le plus recevront les patron imprimés à la maison.
Pendant tout le mois de septembre, il y aura des tutoriels, des jeux concours chez les créateurs de ces patrons et il y aura un autre pack de patrons à vendre. Ça va être super intéressant.
/


Dès que j'ai reçu les patrons, j'ai décidé d'attaquer le pantalon avec l'optimisme d'une débutante. 
Le pantalon c'est ma Pierre de Rosette et une fois tous les 2 ans environ je tente d'en refaire un qui finit inévitablement à la poubelle par frustration et manque de patience. Là, j'en suis à ma troisième toile et je crois que je vais peut-être enfin déchiffrer le code! Pour l'instant, j'ai fait l'ajustement cuisse proéminente, allongé l'arrière rogné les côté, je suis assez plate des hanches et là, ça commence à ressembler à un pantalon que je porterais. J'ai encore des trucs à régler dans la fourche, mais ça s'en vient.
/
As soon as I got the patterns, I started on the pants with beginner's optimism.
Pants are my Rosetta Stone and once every couple of years, I make an attempt at making them, which usually finish in the garbage in frustration and lack of patience. This is the 3rd muslin and I may actually crack the code this time!. I have made the big front thigh , adjustment, lengthened the back crotch, flattened the sides and it is starting to look like pants I will actually wear. I still have some crotch issue that need fixing, but it's coming.


A gauche toile 3, à droite toile 3 avec fourche arrière creusée et arrière jambe gauche relâchée, les plis ont presque disparus. Le problème avec le pantalon, c'est que chaque modification doit être faite une à une parce que ça change tout, et qu'il faut être patiente. A la décharge de Lisa, la gentille proprio de SewOverIt, ce n'est pas le patron le problème, c'est ma morphologie qui n'est pas standard, j'ai les mêmes problèmes avec tous les patrons de pantalons que j'ai essayé. 
J'y retourne, je vous montrerai les résultats bientôt. Je vais sans doute aussi faire un petit Saltbox top pour aller avec mon pantalon et je lorgne sur la robe Mississippi pour utiliser du Liberty super spécial que j'ai reçu du Japon ce printemps... affaire à suivre.
/
Left is muslin 3, right is muslin 3 with the back crotch scooped and fabric released on the left leg's back for my calf. The drag lines have almost disappeared. You have to be patient with pants because you have to do one modification at a time as it will probably change the balance somewhere else. I would like to exonerate the lovely Lisa from SewOverIt, the pattern is fine, I'm tough to fit and I have had the same problems with all the other patterns.
I'm going back, I'll show you the results soon. To celebrate, I'll probably sew up a Saltbox top, to go with it and the Mississippi dress is calling me, I have some very special Liberty I received from Japan in the spring that would be perfect...stay tuned.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...