Pauline La Tisserande


Je vous prĂ©sente la main de ma tante Pauline (je suis dĂ©solĂ©e ma tante, la photo est mauvaise).
La main de Pauline sait tout faire. Elle coud, tricote, crochète, bricole, cuisine, joue avec ses petits enfants, répare des transformateurs pour transporter de l'électricité, prend soin de ma grand-mère qui a 98 ans, elle est secrétaire du Cercle des Fermières de sa région et surtout, la main de Pauline tisse admirablement. Le tissage c'est tellement mystérieux.


Voici ce qu'elle avait sur deux de ses trois métiers quand je suis allé la visiter (le troisième est chez mon autre tante, Jeannine qui tisse elle aussi) : des sets et des torchons qu'elle offre en cadeau aux membres de sa famille qui est très, très grande (plus grande que celle de Céline Dion!). Pauline ne vend rien, elle offre. D'ailleurs quand elle a ouvert son armoire, je ne savais plus où regarder. Empilés dans des sacs plastiques, il y avait des heures de travail fabuleux.


Des nappes, des couvertures, pour bébés, pour lits plus ou moins grands, des plaids, des napperons, des linges à vaisselle, chez Pauline, tout le linge de maison est fait main et offert généreusement.


J'ai pris les restes d'une nappe, parce que quand Pauline vous tend ses restes, c'est tellement beau, vous les prenez. J'ai une petite idée qui germe pour son utilisation, mais c'est pour Noël alors chut!...
Puis, Pauline m'a tendu ceci.


 Je l'ai photographiĂ©, je trouvais ça super beau, puis elle m'a dit en souriant : "ça, c'est l'envers". 


C'est une étoffe qu'elle a tissé il y a quelques années, pour un tailleur qu'elle n'a jamais fait. C'est du polyester marine et lilas, le tissage est digne de chez Chanel et Pauline m'a dit : "tiens, prends-le". J'ai été très émue.
Depuis, je cherche un projet digne de ce nom.
J'aimerais en faire un manteau, et, il me semble que, il y a quelques années, j'ai vu un patron de manteau à fermeture éclair style Chanel, blanc sur la pochette, et je n'arrive pas à le retrouver. J'en appelle donc à votre bonne mémoire pour le retrouver. Je prends aussi les suggestions.

The Jim Jones Review Stunt Dress E02


Here is the Stunt Dress... I am ready to rock!



The dress feels so good! The cotton is heavenly, I really like the fit, the dress has pockets (Erin would be proud of me! She loves pockets and stunt dresses!) and though the fabric is loud and not age appropriate, I might even wear it in real life because I don't care what people think. I might even make another one next summer.


I am just as proud of the innards. I have figured out how to bag it and do minimal hand sewing. I took pictures as I have not seen this RTW finishing method anywhere.
Start with an almost finished dress. The lining which I made from the toile, don't mind the Crayolas washable marker's marks, is all attached. I used the method described by SaraĂŻ from Colette Patterns to sew a facing to the invisible zipper, sewed and topstitched the top and pressed the allowance at the bottom. At this point, you have the choice to whipstitch the bottom, stitch in the ditch or turn it all inside out with the skirt inside. Which is what I did, pin.


Sew real close to the waist going as far as you can near the zipper tape, serge the allowance or zigzag and trim (you can leave it as is, but it'll be a bit bulky). 


Open up the side about 3 inches (when I know I'll be bagging, I sew part of one side with a longer stitch) and pull the dress out.


VoilĂ ! Minimal hand stitching here...


...and a little bit on the sides there. Press.


I still have to figure a few things out about this method. In RTW, there is no hand stitching at the zipper tape at all, if you know how to do that, I would love to hear from you. Also, can you do this with the straps all sewn in? I had a doubt, so I attached them to the back after.


This is the shot where you see what I was saying about the fit. Just the right amount of ease, can be worn from morning to night. I love it.
Lovely princess seams were obtained with my new pressing tools! I love them too, get some. 



La Robe pour The Jim Jones Revue E02



VoilĂ  ma nouvelle Robe de Circonstance... et si je puis dire, je suis prĂŞte Ă  en dĂ©coudre!


Je me sens tellement bien dans cette robe, le cotton est tout doux, l'ajustement parfait, elle a des poches (Erin serait fière de moi, elle adore les poches et elle aime faire des robes de circonstance!), que mĂŞme si le motif n'est plus de mon âge, je crois que je vais la porter quand mĂŞme dans la vie de tous les jours, parce qu'au fond, je m'en fous de ce qu'on pense. Il est mĂŞme possible que j'en fasse une autre l'Ă©tĂ© prochain. 


Je suis toute aussi fière de l'intérieur ou j'ai réussi à coudre à la main le moins possible. J'ai pris des photos car je n'ai jamais vu de tutoriel sur cette méthode de prêt-à-porter.
La robe est presque finie. La doublure, que j'ai fait avec la toile, c'est pour ça qu'il y a des marques de feutres lavables, est cousue et surpiquée en utilisant la méthode de Saraï de chez Colette Patterns. J'ai pressé la marge du bas. Ici, vous avez le choix de coudre des points perdus à la main, coudre dans le creux à la machine ou, faire comme je l'ai fait, retourner et épingler la robe avec la jupe à l'intérieur.


Coudre très près de la couture de la taille en arrètant la couture le plus près possible de la fermeture Ă©clair, surjetter les marges ou faites un point zigzag et coupez-les (vous pouvez laisser comme ça mais ça va ĂŞtre un peu Ă©pais). 


Rouvrir le côté sur 6 ou 7 cm (quand j'utilise cette méthode, je couds une partie du côté à grands points) et sortez doucement la robe.


VoilĂ ! Il vous reste un tout petit peu de couture Ă  la main ici...


...et un peu ici, de chaque côté de la fermeture. Pressez.


J'ai encore quelques questions Ă  propos de cette mĂ©thode. Dans les modèles prĂŞt-Ă -porter, il n'y a pas de couture main près de la fermeture du tout. Si vous savez comment faire, j'aimerais ça avoir de vos nouvelles. L'autre question c'est est-ce qu'on peut coudre les bretelles avant de refermer? Comme j'ai eu un doute, je les ai cousues Ă  l'arrière après. 


Ça, c'est la photo illustrant ce que je disait sur l'ajustement parfait. Il y a juste assez d'ampleur et je peux la porter du matin au soir. Je l'adore!
Les jolies coutures princesses ont été obtenues grace à mes nouveaux outils de repassage. Je les aime tout autant, achetez-en!


The Fortuitous House of Holland


This is my new fabric drying on the line
I bought it at an op-shop on Saturday, just because I loved the slightly fluorescent orange and pink checks (which you don't quite see here). It's a high content polyester blend, not my cup of tea really, but I thought it would be a pretty fabric to make bags with and I took all 7m of it, which was 8€.


While the fabric was drying, I was doing some research for another project and I fortuitously saw the House of Holland website (go to AW11). I wonder why I now really want a little checkered coat with a bright colored contrasting collar.
But hey, will you look at that? Doesn't this bag remind you of a bag I made in the spring?


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...