My Turn / Mon Tour


It's my turn! After copying my neighbors' jeans, I am applying the Jeanius method to mine.
I've finally finished watching the class. I didn't really need to, I'm pretty versed on front flies after my bout of pyjama pants making for my brother and that vintage CK skirt I made, but I thought I might pick up a few tips along the way and I did. 
I also had more time to actually watch Kenneth King's face and I found it quite entertaining because you can kind of read him : I could tell when the class was filmed, when he is tired, when he is refraining from cracking a joke (Hey! Craftsy, let him have a go, we love sewing jokes and we are bright people, we can learn and laugh at the same time!), this all makes him totally lovable and human and it makes me want to meet him. 
He's also a good coach, the copying method works and I've seen tons of good results. It's a good class overall. 
Making jeans is a long process so, if you want, you can save a couple of minutes by :
- Using markers, I tried the color pencils, but I thought they were a pain. On the cargo-harem pants, I used Sharpies because the pants were going to be thrown out. This time, I used Jr C's washable markers then washed my jeans. As you can see on this picture, I'm using the same organza, it'll soon look like a Burda pattern sheet.
- I didn't thread trace all the seams because I could totally see them through the organza. On darker jeans you would have to do that but on older jeans you don't.
- I bought proper needles...
/
C'est à mon tour! Après la copie du jean de mon voisin, j'applique la méthode Jeanius au mien.
J'ai aussi regardé toute la classe. J'en avais pas vraiment besoin, depuis la série de pyjamas que j'ai fait pour mon frère et la jupe CK vintage, les braguettes n'ont plus de secrets pour moi, mais je me disais qu'il y aurait bien un ou deux trucs à glaner et il y en avait.
Du coup j'ai un peu focalisé sur le visage de Kenneth King et je l'ai trouvé très ouvert et assez facile à lire : je savais quand la leçon a été filmée, quand il est fatigué, quand il se retient pour rester sérieux (et là je dis à Craftsy, laissez-le en faire des farces, on est intelligentes, on peut apprendre et rire en même temps!), ça me l'a rendu aimable et humain, du coup, j'ai envie de la rencontrer.
C'est un bon instructeur, la méthode marche et les résultats que j'ai vu sont très bien, c'est une bonne classe.
Faire un jean c'est très long alors si vous voulez sauvez quelques prĂ©cieuses secondes : 
- Utilisez des feutres, j'ai essayé les crayons de couleurs mais je n'ai pas aimé. Sur le pantalon cargo, j'ai utilisé des Sharpies, il allait droit à la poubelle de toute façon. Cette fois-ci, j'ai utilisé les feutres lavables de Jr C et j'ai lavé mon jean. J'utilise la même pièce de tissu comme vous pouvez voir, elle va ressembler à une feuille de patron Burda bientôt.
- Je n'ai pas faufilé toutes les coutures, je pouvais très bien les voir à travers l'organza. Je suppose que si votre jean est plus foncé vous allez devoir le faire, mais sur un vieux jean, ce n'est pas nécessaire.
- J'ai acheté de vraies aiguilles...


What? Had I been hand-sewing with stumps? I couldn't believe how easy it looked on tv and how hard it was in real life.
Now, I'm not the one pushing for buying everything the teacher says you absolutely need. I often make-do because I never find anything they talk about here and, with shipping costs, it can become quite expensive to import that special tracing paper and fancy rulers and interfacing and bits and bobs to make your sewing life easier. This time though, I listened to my inner sewing nerd, went to my corner quilting shop and bought expensive Japanese sashico needles. They make a huge difference.
Before, I was sewing with toothpicks, but that was before.
I also bought a pack of 10 seam rippers at my sailing wholesaler, I'll have one besides every machine and in every sewing kits and I won't have to look for one ever again. Oh! the sewing time you loose looking for a seam ripper!
I think I'm unconsciously preparing to undo all of my top stitching until perfect.
/
Hein? Je cousais avec des bâtons? J'en revenais pas, ça avait l'air facile à la télé mais à la maison c'était horrible.
Vous savez bien que je ne pousse pas à la consommation et que je ne vous dirai pas qu'il faut absolument utiliser toutes les fournitures que votre instructeur vous recommande. La majorité du temps, je fais avec ce que j'ai. On ne trouve jamais rien ici et avec les frais de poste, importer ce papier à tracer ultra spécial, les réglets transparents, entoilages et autres bitonniots indispensables et qui facilitent la vie va faire de votre loisir un sport de luxe. Ceci dit, j'ai écouté ma petite voix de couturière et je suis allée chez la marchande de patchwork au coin de la rue et je me suis acheté des aiguilles japonaises à sachico à prix de fou. Ça fait une grosse différence.
Avant je cousais avec des cure-dents, mais ça, c'était avant.
Je me suis aussi acheté un paquet de 10 découd-vite chez mon fournisseur voile. Je vais en mettre à côté de chaque machine et dans tous les kits de couture et je n'en chercherai plus. Le temps qu'on perd à chercher son découd-vite est incommensurable!
Je pense qu'inconsciemment, je me prépare à défaire mes surpiqûres jusqu'à la perfection.






Craftsy Classes / Les Cours Craftsy


I watched Sew Better Sew Faster last Sunday.
There was an interesting conversation about it at Core Couture and Sunny gave a thumbs up, I felt I had to report back.
The Islander Sewing System will not be news to you if you have been reading Fashion Incubator's tutorials and have applied some of the teachings like I did last year when I made all these shirts. It calls for reducing seam allowances, sewing without pins and changing the order of construction from the habitual 1,2,3,4 sewing instructions you find everywhere.
After watching, you'll be able to apply some of Kathleen and Kay's wise words to almost every project as these will yield constant precise, accurate results :
- you can reduce the allowances of all encased seams to 1/4", cuffs, pockets flaps, collars and the likes, this will greatly help you make two of the same, it's way more accurate.
- you can reduce the sleeve allowances to 3/8" (unless you are felling the seams in which case I recommend Pam's tutorial). You have no idea how much easier it is to set in a sleeve with a smaller allowance until you try it. Actually, this works well with all curved things that gets sewn to an uncurved part like collar attachment or two curves like princess seams. 
- read your 1,2,3 instructions thoroughly, pin all you can pin if you still do after seeing the class, sew all you can sew, press all you can press topstitch all you can topstitch and repeat until you have a garment.
Did I learn anything from this class? 
- I love the way she holds her fabric and will practice this. It does make pins moot.
- I love how she lets the feed dogs do the easing and will practice this.
- I love how she leans into the curves and will practice this. There is this neat little tidbit about facings that may turn out to be the invaluable information in this class!
- I love that her machine skipped some topstitching just like ours do, it somehow made me feel better.
- I have already used her Pilot Frixion tip (read this test beforehand, don't blame it on me!) and I think it's great, but don't mark your topstitching with it if you live in Canada as your marks will reappear in the winter! 
- I don't like the burrito method, I much prefer Kathleen's way of sewing cuffs, but I will keep it in mind. The more techniques I learn about, the better I'll sew.
- I am not going to make this jacket, I don't like it, but I think Pauline will love it so I'll give her the pattern to play with when I visit her this summer.
As home seamstresses, we can't possibly apply this method to all our sewing projects because most of the time, we are making one of something (It's a matter of taste of course, but seeing all of these self-same jackets in different colours in the background gave me nightmares!). We are in professional parlance : sample making. It is a hit and miss process and so is our sewing. We need some wiggle room to fit and redo and bigger seam allowances will let you do that. So unless you have muslined to death, are making a uniform, your TNT in different colours or plan to make a small run for sale, the time you save by prepping your pattern the Islander way will be minimal. It's either a question of trimming your pattern or your seam allowances, in theory it's the same amount of time, and that's your choice as a seamstress.
Should you take this class? All classes?
- Not all of them, but I do recommend this one (On sale, they are the price of a pattern!). They are a great set of tools to add to your arsenal and they sure are helping me in my quest to sew well. I have a lot of Craftsy classes on the back burner and I enjoy them all. Having access to all these sewing stars at your finger tips is awesome. There is absolutely no way I would be able to afford going to a couture camp with Susan Khalje or take a class with Kenneth King or Sandra Betzina and peers. These video classes are the next best thing for a sewing geek living in the boonies like me and I wish they were available in French, you poor guys don't know what you are missing.
Craftsy teachers are experienced, personable, sometimes funny, and more important knowledgeable. There is something to chew on in each class that you'll put in practice somehow, sometimes, somewhere and make a better finished hand made garment. 
This is what we all want right?
What about you? Is there a Craftsy class you regret buying?
That drab background colour sucks doesn't it?
/
J'ai regardĂ© Sew Better Sew Faster dimanche dernier. C'est un des nombreux cours de couture offert par Craftsy.
Après la conversation très intĂ©ressante Ă  ce sujet chez Core Couture et la critique dithyrambique de Sunny, je me permets de donner mon point de vue.
Le Système Islander ne sera pas une nouveautĂ© pour vous si vous avez dĂ©jĂ  lu les tutoriels de Fashion Incubator et avez appliquĂ© cette mĂ©thode comme je l'ai fait quand j'ai fabriquĂ© toute ces chemises l'an dernier. Vous travaillerez avec des marges rĂ©duites sans Ă©pingles, vous changerez l'ordre de construction 1,2,3,4 qu'on vous conseille habituellement.
Après, vous pourrez appliquer quelques trucs proférés par Kathleen et Kay sur presque tous vos projets ce qui vous donnera des résultats constant et précis :
- vous pouvez réduire toutes les marges de couture à 5 mm dans toutes vos coutures fermées : poignets, rabats, cols, c'est plus facile d'en faire 2 pareils avec plus de précision,
- vous pouvez réduire la marge des emmanchures à 1cm (si vous couchez la couture, je vous recommande le tutoriel de Pam). C'est tellement plus facile de poser des manches correctement avec une plus petite marge, c'est le jour et la nuit. Ensuite, vous voudrez essayer dans tous les endroits où vous aurez à coudre une courbe et un bout droit, attacher un col, ou 2 courbes comme une découpe princesse,
- vous allez relire vos instructions, épingler toutes les pièces que vous pouvez coudre (si vous épinglez toujours après avoir suivi le cours), coudre tout ce que vous pouvez coudre, presser tout ce que vous pouvez presser, surpiqûer tout ce que vous pouvez surpiqûer puis recommencer jusqu'à la fin, ou vous aurez un vêtement.
Est-ce que j'ai appris quelque chose?
- j'aime la façon dont elle tient son tissu et je vais m'entraîner, ça rend en effet les épingles inutiles,
- j'aime la façon dont elle laisse les griffes faire le travail et je vais m'entraîner,
- j'aime la façon dont elle se penche dans les courbes et je vais m'entraîner. Elle a un petit aparté à propos des parementures qui vaut le prix du cours!
- ça me rassure de savoir qu'elle aussi sa machine saute des points de surpiqûre!
- j'ai déjà essayé les Pilot Frixion (lisez ce test avant, je ne veux pas que vous disiez que c'est ma faute!) et ça marche, mais je ne ferais rien d'apparent avec si vous vivez au Canada, les marques vont ré-apparaître l'hiver!
- je n'aime pas sa mĂ©thode "Burrito", je prĂ©fère celle de Kathleen pour monter les poignets, mais je vais m'en rappeler, ça peut servir.
- je ne ferai pas cette veste, je ne l'aime pas, mais Pauline va l'aimer alors je vais lui offrir le patron, elle pourra jouer avec.
En tant que couturière du dimanche, je crois qu'il n'est pas toujours possible d'utiliser cette méthode sur nos projets. La majorité du temps on ne fait qu'un seul exemplaire (C'est une question de goût bien sur, mais la vision de toutes ces vestes identiques dans des coloris différents m'a donné des cauchemars!). Dans le langage professionnel, nous, on fait des échantillons à chaque fois et comme les pros, parfois on se rate. On a besoin de place pour les derniers ajustements et des marges plus grandes à certains endroits nous aident à obtenir un seyant acceptable. Alors à moins que vous ayez fait une toile parfaite, que vous portiez un uniforme, que c'est votre patron préféré qui vous sied le mieux ou que vous voulez coudre pour la vente, le temps économisé sera minimal en préparant votre patron de la sorte. C'est soit vous rognez vos marges sur le patron ou sur le vêtement, en théorie c'est kifkif au niveau du temps et surtout, c'est votre choix.
Est-ce que ce cours est pour vous? Tous les cours?
- Peut-être pas tous, mais je vous recommande celui-ci (en promo, ils sont le prix d'un patron!). Ce sont des outils en plus à ajouter à votre arsenal de compétences, moi ça m'aide à coudre mieux. J'en ai encore quelques uns à regarder et j'aime ça. Avoir accès à toutes ces stars de la couture américaine en un ou deux clics c'est vraiment chouette. Jamais je pourrais me payer un camp couture avec Susan Khalje ou une classe avec Kenneth King ou Sandra Betzina et leur collègues. Ces cours à distance sont une bonne panacée pour une couture geek vivant à mille lieux de toute civilisation et je suis vraiment désolée pour vous si vous ne parlez pas anglais, je vous souhaite un équivalent français au plus vite.
Les instructeurs Craftsy sont très compétents, accessibles, parfois drôles et chaque classe donne des trucs qui sont pour moi indispensables que j'utiliserai éventuellement, dans un futur proche pour faire des vêtements fait main de bonne faction.
C'est tout ce que l'on souhaite, non?
Vous avez essayé? Est-ce qu'il y a une classe que vous ne recommandez pas?
Ce coloris du décor est affreux n'est-ce pas?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...