My Turn / Mon Tour


It's my turn! After copying my neighbors' jeans, I am applying the Jeanius method to mine.
I've finally finished watching the class. I didn't really need to, I'm pretty versed on front flies after my bout of pyjama pants making for my brother and that vintage CK skirt I made, but I thought I might pick up a few tips along the way and I did. 
I also had more time to actually watch Kenneth King's face and I found it quite entertaining because you can kind of read him : I could tell when the class was filmed, when he is tired, when he is refraining from cracking a joke (Hey! Craftsy, let him have a go, we love sewing jokes and we are bright people, we can learn and laugh at the same time!), this all makes him totally lovable and human and it makes me want to meet him. 
He's also a good coach, the copying method works and I've seen tons of good results. It's a good class overall. 
Making jeans is a long process so, if you want, you can save a couple of minutes by :
- Using markers, I tried the color pencils, but I thought they were a pain. On the cargo-harem pants, I used Sharpies because the pants were going to be thrown out. This time, I used Jr C's washable markers then washed my jeans. As you can see on this picture, I'm using the same organza, it'll soon look like a Burda pattern sheet.
- I didn't thread trace all the seams because I could totally see them through the organza. On darker jeans you would have to do that but on older jeans you don't.
- I bought proper needles...
/
C'est à mon tour! Après la copie du jean de mon voisin, j'applique la méthode Jeanius au mien.
J'ai aussi regardé toute la classe. J'en avais pas vraiment besoin, depuis la série de pyjamas que j'ai fait pour mon frère et la jupe CK vintage, les braguettes n'ont plus de secrets pour moi, mais je me disais qu'il y aurait bien un ou deux trucs à glaner et il y en avait.
Du coup j'ai un peu focalisé sur le visage de Kenneth King et je l'ai trouvé très ouvert et assez facile à lire : je savais quand la leçon a été filmée, quand il est fatigué, quand il se retient pour rester sérieux (et là je dis à Craftsy, laissez-le en faire des farces, on est intelligentes, on peut apprendre et rire en même temps!), ça me l'a rendu aimable et humain, du coup, j'ai envie de la rencontrer.
C'est un bon instructeur, la méthode marche et les résultats que j'ai vu sont très bien, c'est une bonne classe.
Faire un jean c'est très long alors si vous voulez sauvez quelques précieuses secondes : 
- Utilisez des feutres, j'ai essayé les crayons de couleurs mais je n'ai pas aimé. Sur le pantalon cargo, j'ai utilisé des Sharpies, il allait droit à la poubelle de toute façon. Cette fois-ci, j'ai utilisé les feutres lavables de Jr C et j'ai lavé mon jean. J'utilise la même pièce de tissu comme vous pouvez voir, elle va ressembler à une feuille de patron Burda bientôt.
- Je n'ai pas faufilé toutes les coutures, je pouvais très bien les voir à travers l'organza. Je suppose que si votre jean est plus foncé vous allez devoir le faire, mais sur un vieux jean, ce n'est pas nécessaire.
- J'ai acheté de vraies aiguilles...


What? Had I been hand-sewing with stumps? I couldn't believe how easy it looked on tv and how hard it was in real life.
Now, I'm not the one pushing for buying everything the teacher says you absolutely need. I often make-do because I never find anything they talk about here and, with shipping costs, it can become quite expensive to import that special tracing paper and fancy rulers and interfacing and bits and bobs to make your sewing life easier. This time though, I listened to my inner sewing nerd, went to my corner quilting shop and bought expensive Japanese sashico needles. They make a huge difference.
Before, I was sewing with toothpicks, but that was before.
I also bought a pack of 10 seam rippers at my sailing wholesaler, I'll have one besides every machine and in every sewing kits and I won't have to look for one ever again. Oh! the sewing time you loose looking for a seam ripper!
I think I'm unconsciously preparing to undo all of my top stitching until perfect.
/
Hein? Je cousais avec des bâtons? J'en revenais pas, ça avait l'air facile à la télé mais à la maison c'était horrible.
Vous savez bien que je ne pousse pas à la consommation et que je ne vous dirai pas qu'il faut absolument utiliser toutes les fournitures que votre instructeur vous recommande. La majorité du temps, je fais avec ce que j'ai. On ne trouve jamais rien ici et avec les frais de poste, importer ce papier à tracer ultra spécial, les réglets transparents, entoilages et autres bitonniots indispensables et qui facilitent la vie va faire de votre loisir un sport de luxe. Ceci dit, j'ai écouté ma petite voix de couturière et je suis allée chez la marchande de patchwork au coin de la rue et je me suis acheté des aiguilles japonaises à sachico à prix de fou. Ça fait une grosse différence.
Avant je cousais avec des cure-dents, mais ça, c'était avant.
Je me suis aussi acheté un paquet de 10 découd-vite chez mon fournisseur voile. Je vais en mettre à côté de chaque machine et dans tous les kits de couture et je n'en chercherai plus. Le temps qu'on perd à chercher son découd-vite est incommensurable!
Je pense qu'inconsciemment, je me prépare à défaire mes surpiqûres jusqu'à la perfection.






12 commentaires :

  1. seam rippers in bulk...no thats genius!!

    RépondreSupprimer
  2. Hehe! J'ai bien rigolé en lisant ce billet ;-) La couture, un sport de luxe! Mais j'ai bien hâte de voir tes nouveaux jeans! Je n'ai pas encore commence les miens - j'ai un peu la flemme, ça semble si longgggg comme "process". Mais peut-être que voir les tiens réussira à me tenter d'aller de l'avant...
    Bon weekend
    Julie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut en faire un petit peu tous les jours, sinon on se décourage je pense. Un jour tu faufiles, un jour tu traces, un jour tu transferts, chaque tache prend pas beaucoup de temps, mais tout faire en une seule traite, ça à l'air très fatigant. Y'a qu'à voir le visage de Mr King à la fin de la classe, il n'en peut plus!

      Supprimer
  3. J'adore ton humour Carmen! J'ai bien rit "it'll soon look like a Burda pattern sheet" ;) J'ai aussi suivit ce cours mais je n'ai pas essayé la méthode encore... Je crois que je pourrais écouter Kenneth THE King toute la journée!! J'ai adoré son cours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai même pris celle du manteau, je vais vous en donner des nouvelles c'est sur!

      Supprimer
  4. Wow this looks intense - I'm sure it will go well for you and I'm looking forward to seeing the end result! And three cheers for plenty of seam rippers - I want to try attaching one to a long chain to wear when I'm sewing, no more absent minded putting down then!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. I tried that, but I ended up with only the cap around the neck and still had to look for them. I'm considering a tool belt.

      Supprimer
  5. Good luck with your jeans Carmen!! I have never sewn a pair before and look forward to seeing yours.

    RépondreSupprimer
  6. Oui, un jean ça prend du temps... J'ai commencé le mien il y a 6 mois et j'ai pas fini. Le précédent que j'ai fait m'a aussi pris 6 mois (mais c'est parce que je suis lente, que je bosse à plein temps et que j'adore faire plein d'autres choses aussi)
    Sinon, je compatis : moi aussi j'habite un trou et les fournitures de couture sont introuvables aux alentours, à mois de faire min. 30mn de voiture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le cas de beaucoup d'entre nous malheureusement, toutes les petites merceries sont fermées. Mais quand on aime...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...