Décisions

Avec lumière, début de journée 

J'achète de l'entoilage tout le temps.
Je vis dans un trou noir de l'entoilage ici et dès que je vois quelque chose susceptible de se comporter comme de l'entoilage digne de ce nom, j'en achète une grande quantité. L'entoilage choisi pour ce projet vient de chez Baby Dior et il est doux comme du pilou et chaud. Chaud, c'est bon.

Photo : Style.com

L'autre décision importante concerne les boutonnières. J'ai déjà acheté le cordonnet de soie pour faire les boutonnières à la main et les surpqûres mais j'ai été séduite par ces gigantesques boutonnières vues chez Vuitton cet hiver, excepté que je ne fais pas 1m80 et des boutons de cette taille me donneraient l'allure d'un clown. J'ai donc travaillé dans des proportions plus raisonnables et oublié les surpiqûres.

Sans lumière, fin de journée


J'ai fait plusieurs tests et ce qui marche le mieux, c'est un passepoil de 2x1/2" avec un bouton recouvert de 1 1/4". J'avais aussi un gros problème d'épaisseur que j'ai résolu grâce au tutoriel de Paco Peralta sur les finitions d'une double laine. J'ai séparé le tissu, enlevé les fils avec une brosse adhésive, entoilé très légèrement et utilisé le tutoriel de Fashion Incubator pour faire le passepoil. Je vais probablement fermer la partie ouverte avec un petit point.
Juste pour que vous le sachiez, parce que je me suis demandé comment déboutonner sans abimer le manteau ou perdre une pierre précieuse, les boutonnières Vuitton, c'est de la décoration, ce sont des pressions recouvertes, très malin!






Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...