The Frankenpattern Vivienne Westwood Muslin



Muslin n° 2 of Butterick 9214.
Although I haven't found the right fabric and spring is coming, I am constantly thinking about my future beautiful red winter coat as I wear the house coat every morning. I also thought I could do a test run with the fabulous tweed I found, but I changed my mind when I saw this. I'll come up with a better project for it.
I nicknamed it the Frankenpattern because of all the bits and pieces that I have taken everywhere to make all the changes I wanted.
I changed the sleeves and the armscye (Burda  08/2010 #113) so I could wear a sweater underneath, and after seeing this Derek Lam shawl collar hood, I added one as well (Burda 2694). It does rain a lot in the winter here, it might come in handy.


I lifted the skirt from the Vogue 3000, because all the gathers at the waist on the original were a bit much for a coat. I have some tweaking to do on the sash and I have put some side pockets which you don't see here.


I still have issues with the sleeves, the ease need to be distributed better but, I am not entirely dissatisfied with the muslin apart from the fact that it's way too small for a winter coat. How do I add the necessary ease? How much? Where? I cut through the middle and widen it? I don't know how to do this, so I'll take advice if you have any, or a link.
Just in case you are wondering, I used this most excellent tartan for a muslin because it's another op-shop find, wool with a high polyester content, that was cheaper to use than real muslin fabric and, I knew I would get a better general idea.
Now, I am having second though about wasting it, seeing that warts and all this is wearable, so I might take it apart, line it and have my own Vivienne Westwood moment. What do you think?



La Toile Vivienne Westwood Frankenpatron



Voici la toile n° 2 du Butterick 9214.
Car même si je n'ai pas trouvé le bon tissu, je pense à mon beau manteau d'hiver rouge tous les jours puisque que je porte la robe de chambre qui l'inspire tous les matins. Je pensais aussi utiliser le super tweed trouvé l'autre jour, mais en voyant ça, j'ai changé d'avis. Je trouverai bien une autre projet pour le mettre en valeur.
Je l'ai surnommé le Frankenpatron parce que je suis allée chercher des pièces un peu partout pour faire les changements que je voulais.
J'ai changĂ© les manches (Burda  08/2010 #113) pour accomoder un petit pull et après avoir vu cette capuche de Derek Lam, je me suis dit que ça serait pratique pour la pluie bretonne (Burda 2694).


J'ai piqué la jupe du Vogue 3000 parce que les fronces à la taille de l'original ça faisait un peu beaucoup, j'ai encore un peu de travail sur la ceinture et j'ai mis des poches que vous ne voyez pas ici.


Les manches sont pas top top, il faut que je répartisse l'aisance un peu mieux, mais je trouve que le résultat est pas mal à part du fait que, c'est trop petit pour un manteau d'hiver et là, je ne sais pas quoi faire. Comment ajouter l'aisance nécéssaire? Où? Combien? Je coupe dans le milieu et je l'élargis? Si vous savez, je voudrais bien qu'on me montre.
Eh oui, j'ai fait une toile avec un tartan polyester-laine, que j'ai payé moins cher chez Emmaüs que le prix du coton que j'utilise habituellement et ça donne une meilleure idée du résultat final.
Mais oui, j'hésite à voir ce beau tissu aller à la poubelle après, parce que même avec ses défauts, cette toile est portable. Il est donc possible que je la découse et que je la recouse avec une doublure pour avoir mon petit moment Vivienne Westwood moi aussi. Vous en pensez quoi?



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...