A Better Marni/ Marni en Mieux


Remember the Marni inspired bucket bag I made a while ago?
I didn't like it. The top stitching looked cheap and not well made, the handle was flimsy and I hated it! 
So I opened it up, re-stitched the top, made another handle and made it better. 
This, dear friends, is one of the great advantages of being a seamstress, you can customize everything, including your me made stuff. 
Happy Thanksgiving!
/
Vous vous rappelez le sac cabas Marni que j'ai fait il y a peu?
Je ne l'aimais pas. Les surpiqûres du haut n'étaient pas belles, la poignée médiocre et ça m'énervait!
Alors je l'ai ré-ouvert, j'ai recousu le haut refait la poignée et il est bien mieux maintenant.
Ceci, chers amis, est un des grands avantages d'être une couturière, vous pouvez tout customiser, y compris ce que vous avez fait vous-même.
Joyeux Thanksgiving!

For the Love of Tweed / Pour l'Amour du Tweed


I love tweed.
I love cutting it, matching it, sewing it, I love the smell when I iron it, I love to fondle handle it and I do have a tweed fairy, because I keep finding great tweed yardage for naught at the local goodwill. I don't wear much of it so I mostly sew it for others.
This hunting vest is for Alexis, a friend of Jean-Louis the austringer
J'aime le tweed.
J'aime le couper, l'aligner, le coudre, j'aime son odeur quand je le repasse, j'aime le toucher et j'ai même une fée du tweed parce j'en trouve tout le temps chez Emaüs pour presque rien. Je n'en porte pas beaucoup alors je le couds pour les autres.
Cette veste de chasse est pour Alexis, un ami de Jean-Louis l'aiglier.


I have tried several methods for cutting checks over the years and my favorite which is also the quickest by the way is to cut single layer just like the Selfish Seamstress does (wherefore art thou, we miss you!). Just remember to buy a lot more fabric.
/
J'ai essayé beaucoup de méthodes pour couper le carreauté (québécois pour à carreaux) ces dernières années et ma préférée et la plus rapide c'est celle de Selfish Seamstress (qu'est-ce qu'elle nous manque!) sur une épaisseur.


In a bit of serendipity, I did receive these special fork pins recommended by Suzan Khalje (Thank you Claudette!). By combining the pins and the way Janet Prey holds her fabric, I was able to get the best plaid matching results I have ever had. To make sure I wouldn't have to sort them out after, I made them a cute little tweed pincushion (Note to self : make another one for your silk pins).
/
Heureux hazard, j'ai reçu les Ă©pingles fourche recommandĂ©es par Suzan Khalje (merci Claudette!). En combinant les Ă©pingles et la manière dont Janet Prey tient son tissu, j'ai eu le meilleur alignement de carreaux jamais obtenu. Pour ĂŞtre certaine de ne pas avoir Ă  trier mes Ă©pingles après, je leur ai mĂŞme fait un joli petit coussin en tweed (Note pour moi : en faire un pour les Ă©pingles super fines).


I also managed the turn of cloth pretty well so all the facings are tucked safely inside and will stay there. I also faced the hem in the back for the same reason. 
J'ai réussi à calculer l'épaisseur du tissu comme il faut, comme ça les parementures vont rester à l'intérieur. J'ai fait une parementure en bas du dos pour la même raison.


I have some doubts about the pockets. I used the pattern's pockets but Alexis is a small man so their proportion is off. Had I made them smaller, he would not have been able to use them. So, I decided that, considering all the trouble one has to go through to make the welts, they ought to be useful if not pretty!
I'm sending it today, I can't wait to see the pictures.
/
J'ai bien des doutes sur la taille des poches. J'ai utilisé celles du patron mais Alexis est un homme très svelte et en proportion au gilet, je les trouve grosses. Si je les avais fait plus petites, il n'aurait pas pu les utiliser alors, j'ai décidé que, si je faisais un effort pour lui faire de beaux passepoils, elles seraient utiles à défaut de jolies!
Je lui envoie aujourd'hui, j'ai hâte de voir les photos!

Sewing for Two / Coudre pour Deux : The Dandelion


I'm so curious!
When I saw Disparate Discipline's Dandelion dress, I thought it was so interesting and flattering, I wanted to make one, just to see how Mari worked it out! Then, I saw Brookes' dress and I really wanted one. When I showed it to my sister who will wear anything I make, she said she wanted one too so I started to hunt for fabric.
I have absolutely nothing but praise for the pattern, the pattern making, the instructions, the download, the printing. Every aspect of our experience as downloading seamstresses has been thought about and it felt great (some big pattern companies should take that as an example!). So much work went into this, you can feel it. 
I did run into some sewing snags but they were all my fault. One of them was brought about by the fact I wanted long sleeves, the other one by the fact that I chose a ponte knit and the final one because I decided to fit as I go because I didn't have any jersey to muslin it. 
Here is how I solved these, in case you want to make one. Or two.
/
Je suis tellement curieuse!
Quand j'ai vu la robe Dandelion de Disparate Discipline, je la trouvais tellement intéressante et seyante que j'ai voulu m'en faire une pour voir comment Mari avait fait. Puis j'ai vu celle de Brooke et j'en ai vraiment voulu une. Quand je l'ai montré à ma soeur qui porte tout ce que je fais, elle en a voulu une aussi alors j'ai cherché le tissu.
Je n'ai que des compliments à faire à propos du patron, de la coupe, des instructions (en anglais très claires), du téléchargement, de l'impression. Tous les aspects de notre expérience d'utilisatrice ont été pris en considération et c'était génial (il y a des grandes compagnies qui devraient prendre exemple!). Il y a beaucoup de travail là dedans et ça se sent.
J'ai bien sûr eu des petits problèmes mais tout était de ma faute. Je voulais des manches longues, j'ai choisi un joli Ponte di Roma et comme je n'avais pas de jersey pour faire une toile, je l'ai coupé et j'ai ajusté après.
Voici comment j'ai solutionné mes problèmes, au cas ou vous aimeriez vous en faire une. Ou deux.


The sleeve : 
I took a cue from the Burda top I made last year and changed the 2 pieces sleeve to a raglan sleeve with a shoulder dart. I joined the sleeve at the seam and drafted the rest right on the fabric, unusual but effective.
/
La manche :
Je me suis inspirée du pull Burda que j'ai fait l'an dernier et j'ai fait une manche raglan avec une pince sur le dessus. J'ai joint la couture de manche et dessiné le reste sur le tissu directement, inhabituel mais efficace.


Stay stitch : 
I do recommend stay stitching the top of the sleeves. You don't want to stretch that during construction the whole dress hangs from there.
/
Bâti : 
Je recommande de bâtir le haut de la manche. Toute la robe tient à cet endroit, vous ne voulez pas l'étirer.


The fit :
I cut my size, I didn't want a skin tight dress but, after a quick machine build, I ended up with a tent (the pattern is for an woven not a knit) so had to downsize. To do that, I reversed the construction order. I built the top part and fitted that, then put in the side panels and fitted them.
I didn't put a zip and added 1 1/2 " at the hem.
/
Les ajustements :
J'ai coupé ma taille, je ne voulais pas une robe trop ajustée, mais après un bâti rapide à la machine, je me suis retrouvée avec une tente (le patron est pour un tissé, pas un jersey), j'ai donc dû réduire. Pour ce faire, j'ai inversé l'ordre de construction. J'ai construit tout le haut, ajusté ça puis mis les panneaux de côté puis je les ai ajusté.
Je n'ai pas mis de fermeture et j'ai rajouté 4cm à l'ourlet.


The side panels : 
I serged everything (including the darts) but the collar and facing and in doing so, I came up with a different way of attaching the side piece. In the instructions, your are told to stop sewing at the circle then clip as if you were sewing a gusset but since that seam will be sewn with the dart, I found it easier to clip first, sew the side panel to the front and then sew the back seam like a big huge French dart. On a woven, I would stay the dart before snipping.
/
Les panneaux de côté :
J'ai tout surjeté (même les pinces) sauf le col et la parementure et ce faisant, j'ai trouvé une manière différente d'attacher les côtés. Dans les instructions, on vous demande d'arrêter de coudre au cercle en haut puis de couper, un peu comme un gousset mais comme la couture est prise dans la pince, j'ai trouvé plus facile de couper en premier de coudre jusqu'en haut puis de coudre l'arrière comme une découpe princesse. Sur un tissu tissé, je bâtirais la pince avant de couper.

 

The result is a very neat casual dress with a Star Trek TNG medical crew flavor. When my sister wears it out in Montreal, she'll probably get a few comment. Here not so much, there are very few Trekkies.
If lucky, someone will think I tried to knock off a Stella McCartney.
/
Le résultat est une jolie robe de tous les jours avec un petit relent de l'équipe médicale de Star Trek TNG. Quand ma soeur va la porter à Montréal, on va sans doute faire quelques commentaires, mais pas ici, il y a très peu de Trekkies.
Si j'ai de la chance, quelqu'un pensera que j'ai essayé de copier Stella McCartney.


Serger Darts / Pinces Surjetées


This little sewing bit is not for the faint of heart. Once again, I feel like a sewing heretic!
I think this is why there is not a lot of literature about it, it's dangerous sewing behavior, it's definitive, once it's sewn, it can't be un-done : it's a serger dart.
I can't remember where and when I read about them exactly (though there is a French tidbit here which mention a Threads article from 2008), but I have been using this technique for a couple of years, on knits exclusively, on projects I don't want to spend a lot of time on. I can say, after several washes and wears on sweaters and t-shirts I wear regularly, it's solid.
It's very simple, mark your dart, align the top of the dart with your left needle, sew, knot as close to the top as you can, hide the chain, press, use. 
If you are absolutely certain that your dart is exactly where it should be, you can try it. It's a little thick so I'm pretty sure some fabrics or projects are not good for this, but make samples, practice and put it in your arsenal. It may come in handy sometimes.
But sew at your own risk!


Ce petit truc n'est pas pour les âmes sensibles. Et encore une fois, j'ai l'impression de commettre une hérésie!
Je crois que c'est la raison pour laquelle il n'y a pas beaucoup de littérature sur le sujet, c'est un comportement de couturière assez dangeureux, c'est définitif, une fois cousu, ça ne peux plus être corrigé : c'est une pince à la surjeteuse.
Je ne me rappelle plus bien quand et où j'ai lu un truc à ce sujet (La Bobine fait référence à un article de Threads 2008 ici), mais je l'utilise depuis 2 ans, sur certains projets, principalement du jersey, projets sur lesquels je ne veux pas passer beaucoup de temps. Ça tient toujours après plusieurs lavages sur des pulls et des t-shirts que je porte régulièrement, c'est solide.
C'est aussi super simple, marquez votre pince, alignez le bout de la pince avec votre aiguille gauche, cousez, faites un noeud au raz du bout, rentrez votre fil, pressez et portez.
Si vous êtes absolument certaine du placement de votre pince, essayez. C'est un peu épais au final, je suis certaine que ça ne fonctionne pas sur tous les tissus ou pour tous les vêtements. Faites des essais, entrainez-vous, mettez ça dans votre arsenal, ça pourra peut-être servir un jour.
Mais cousez à vos risques et périls!

Ponte di Roma serged dart / Pince surjetée dans du jersey Ponte di Roma



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...