Tintin et La Costumière FX



Je suis allée voit Les Aventures de Tintin avec Jr C cette semaine.
C'est un super film, je le recommande, et les mordues de costumes comme moi vont adorer. Il y avait tellement d'attention dans les détails des vêtements que j'ai poussé des petits cris de délectation pendant tout le film. C'est la première fois que je vois du tissu FX bouger proprement et pendant la scène de la Castafiore, on sent la brise tiède et légère qui fait bouger la soie virtuelle (je n'ai pas trouvé de photo, faut aller voir le film!), c'est bluffant.
Impressionnée, je suis restée jusqu'à la fin des crédits et, dans un élan d'enthousiasme peu commun, j'ai contacté la costumière, Mme Lesley Burke-Harding, a qui j'ai écrit une lettre de fan en pâmoison (ps, je n'ai pas oublié de lui dire que ses costumes pour Le Seigneur des Anneaux sont de la balle) lui demandant comment elle et son équipe ont fait.



J'ai demandĂ© des questions comme : Est-ce qu'ils ont fait de la captation de movement sur de la soie? Est-ce qu'ils ont fait de vrais costumes? Est-ce qu'il existe un spĂ©cialiste de l'animation du tweed? Comment calculer l'aisance? Est-ce qu'ils fabriquent les costumes puis les filment puis les animent ou le contraire? 
Devinez quoi? Elle m'a répondu, ce qui est absolument extraordinaire. Malheureusement, la clause de confidentialité de son contrat l'empêche de nous répondre.

Photo Curtesy of the NYTimes

Alors, pas plus éclairé sur comment un acteur dans son costume de captation comme ceux ci-haut finit tout habillé dans un film, j'ai demandé à Mr Gunnar Hansen (c'est pas difficile, il fait partie de la famille) de m'en dire un peu plus.
"L'étoffe en animation par ordinateur est super complexe. Il faut créer un modèle de la surface comme pour tout les autres objets, mais on doit respecter la dynamique et la physique du tissu. Il faut donc faire des simulations en incluant les mouvements du personnage, le vent, la lumière, la gravité. Il faut "dire" au vêtement où sont les autres objets pour ne pas les pénétrer ou les déformer. Il faut "épingler", "empeser", "donner du ressort" pour simuler les plis et la raideur. Puis ils font de nombreuses simulations qu'il peaufinent en ajustant les paramètres.
Ils scannent ou dessinent les étoffes et leurs couleurs, puis ils ajoutent un "simulateur de fourrure" pour créer de la texture. La patronage est très similaire à la fabrication de vêtements (...), une fois la modélisation réussie, les animateurs passent énormément de temps à "ajuster" les costumes à leur environnement virtuel.
A part les cheveux (où chaque cheveu est un objet distinct), il est vraiment difficile de rendre convaincant le tissu. Tout est dans le mouvement et la lumière, c'est ce qui vend un projet en animation par ordinateur."
Ça c'est un boulot super cool!



Cuben Fiber Bags


There is some major thinking going on here.
Mr C brought home some Cuben Fiber sailcloth for me to play with. We are looking at ways to recycle a used up gennaker. So I made some bags. I did think about making rain gear with it, but this sailcloth is too stiff. I know some of the lighter fabric is used for mountain gear, if this sort of stuff interest you, Mr Ultra-Lite Skunk Works is the king as he sews all of his mountain gear himself.
I am not entirely satisfied with them but some bigger ideas are bubbling up so stay tuned. There might even be some Christmas shenanigans involved which you'll be able to read about on the Crafty Christmas Club. A great place to talk about our secret evil plans to shower our loved ones with handmade gifts.




Les Sacs en Cuben Fiber


L'usine à réfléchir fonctionne à plein pot.
Mr C m'a ramenĂ© un bout de gennaker en Cuben Fiber dans le but de trouver une manière de recycler une vieille voile. Alors j'ai fait des sacs. J'ai bien pensĂ© me faire un impermĂ©able, mais le tissu voile, c'est trop raide. Il existe des grammage plus lĂ©ger pour l'utilisation en randonnĂ©e et si ça vous intĂ©resse, le Monsieur Ultra-Lite Skunk Works est le roi du matĂ©riel fait maison.
Je suis pas entièrement satisfaite du rĂ©sultat, mais j'ai de nouvelles idĂ©es qui bouillonnent et elles arriveront certainement juste Ă  temps pour NoĂ«l, mais vous ne pourrez pas les lire ici puisque elles sont secrètes. Mes plans diaboliques de dĂ©cembre seront donc exposĂ©s et dĂ©veloppĂ©s en long et en large chez The Crafty Christmas Club un endroit gĂ©nial pour discuter cadeaux sans que la famille le sache.

Ahoy! Ohé! - Simplicity 7082


Nicolas loves his frock. / Nicolas adore sa redingote.


Here is one more construction note for you : it takes the better part of a day to sew 46 buttons solidly and here is what I had before me on Thursday morning.
Une autre petite note de construction : ça prend une demi-journée pour coudre 46 boutons solidement. Voici une photo de ce qui m'attendait jeudi matin.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...