Pucci en Liberty - Vogue 1394


Je suis allée à un party et les gens m'on demandé si j'avais fait mes souliers.
Ils comprenaient bien que j'ai fait ma blouse (mon chemisier en français) mais ils ne comprenaient pas comment j'ai pu avoir les souliers qui vont avec. J'ai bien rigolé.
C'est la première fois que je coupais du Liberty et j'étais super nerveuse. Je savais aussi que les patrons de cette époque nécessitent des modifications pour être confortables alors j'ai fait une toile et j'avais bien raison.


J'ai fait bien attention à la finition et j'ai utilisé une technique que j'avais vu dans une robe que j'ai reprise l'an dernier. J'ai surjeté, pressé et cousu les marges de couture et ça fait une finition super propre. J'ai sûrpiqué tout ce que je pouvais. 


Puis, j'ai posé de joli boutons rouges trouvés chez Emmaüs et j'étais super contente.


C'est pas trop mon style les chemisiers, je ne me sens pas bien en chemisier, j'ai toujours froid en chemisier, je ne porte que des t-shirts mais j'adore ce chemisier et il est possible que je change d'avis.
Seuls les idiots ne changent jamais d'avis.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...